Comment réussir à devenir avocat ?

Par Hélène, le 23 novembre 2021 — 5 minutes de lecture
devenir avocat tout comprendre

Vous voulez mettre toutes les chances de votre côté afin d’accéder au métier d’avocat ? À travers ce guide je vais vous donner les principales informations à connaître pour réussir à devenir avocat. 

Les principales conditions d’accès à la profession:

La moralité 

Pour pouvoir passer l’examen du barreau 2022 il ne faut pas: 

  • Avoir fait l’objet de sanction disciplinaire ou administrative (radiation, destitution, révocation,…)
  • Avoir fait l’objet de condamnation pénale pour des actes en opposition avec les bonnes moeurs, à la profité ou à l’honneur,
  • Avoir fait l’objet d’une faillite ou de l’interdiction de diriger, gérer, administrer ou contrôler, directement ou non, soit toute entreprise commerciale ou artisanale, toute exploitation agricole et toute personne morale, soit une ou plusieurs de celles-ci. 

La nationalité 

  • Être ressortissant européen (de l’Union européenne ou de son espace économique)
  • De nationalité française 
  • Avoir la reconnaissance par l’Office français de protection des réfugiés et apatrides de la qualité de réfugié ou d’apatride 
  • Être ressortissant d’un État qui permet d’avoir la possibilité d’exercer la profession sous les mêmes conditions. Cette décision est prise par le Conseil de l’union européenne relatives à l’association des pays et territoires d’outre-mer à l’Union européenne. 

Les diplômes et formations 

Il faut, pour devenir avocat, il faut un master 1 en droit, le certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA) que l’on obtient dans un centre régional de formation professionnelle d’avocats (CRFPA)

Les alternatives possibles 

Le Garde des sceaux, à instauré le 25 novembre 1998, des alternatives au master 1 en droit : 

  • La maitrise des sciences et techniques du juridique,
  • Des doctorats en droit,
  • Diplômes d’études approfondies ou supérieures spécialisées des disciplines juridiques,
  • Le diplôme de la faculté libre autonome et cogérée d’économie et de droit de Paris,
  • Titre d’ancien stagiaire du centre de formation des inspecteurs du travail de la main-d’oeuvre
  • Titre d’ancien élève ayant suivi avec succès le cycle de formation d’inspecteur stagiaire ou d’inspecteur-élèves des impôts à l’École nationale des impôts, 
  • Titre d’ancien greffier ayant suivi avec succès le cycle de formation dispensé par l’École nationale des greffières, en tant chef stagiaire des services judiciaires,
  • Tout diplôme universitaire, titre ou technique étranger exigé pour avoir accès à une profession juridique réglementée dans le lieu de délivrance, 
  • Les mentions « carrières judiciaires et juridiques » et « droit économique » du diplôme de l’Institut d’études politiques de Paris. 

Comment accéder aux formations 

D’autre part, la réussite à l’examen d’accès au Centre régional de formation professionnelle d’avocats est obligatoire afin d’exercer le métier d’avocat. Le candidat doit pouvoir attester qu’il possède bien un master 1 en droit et doit s’inscrire auprès de l’université de son choix qui organise l’examen avant le 31 décembre de l’année qui précède sa session. Par exemple, si vous voulez passer l’examen en 2023, il faudra alors vous inscrire avant le 31 décembre 2022. 

Début septembre, il y a les épreuves d’admissibilité. Le candidat doit obtenir un minimum de 10 points sur 20 aux épreuves écrites pour être admissible. Elles se composent de deux épreuves communes à tous: une note de synthèse et une épreuve en droit des obligations. D’autre part, une épreuve sur la spécialité (droit civil, droit social, droit administratif, droit international, européen et droit fiscal), une épreuve de cas pratique et une épreuve de procédure. 

Ensuite, début novembre il y a les épreuves d’admission. Ces épreuves sont accessibles si le candidat a été déclaré admissible aux épreuves d‘admissibilité. Pour ces épreuves, il faut impérativement avoir une moyenne minimum de 10 sur 20 aux épreuves d’admissibilité et d’admission. 

Les épreuves se composent d’une part d’un entretien de 45 minutes afin d’évaluer les connaissances et l’aptitude à la prise de parole du candidat, et d’autre part, une épreuve en langue anglaise. 

Il faut savoir que les titulaires d’un doctorat en droit sont dispensés de réaliser la formation au centre régional de formation professionnelle d’avocats.

Les conseils

La motivation est impérative pour devenir avocat, soyez sûr de vos ambitions, votre motivation doit être solide. L’avocat doit savoir être indépendant et ne doit jamais être influencé. Il faut savoir être discret, loyal, digne, courtois et intègre par exemple. Il doit garder le bon comportement  afin de pouvoir représenter au mieux les dossiers qu’il aura pris en charge. Son intégrité permettra aussi d’assurer une relation basée sur la confiance mutuelle et la transparence indispensable pour défendre comme il se doit les intérêts de son client. 

Hélène

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.