Les principaux métiers du droit en France

les différents métiers du droit en France

En matière juridique, chaque pays dispose de ses propres spécificités. En France, il existe de nombreux métiers du droit. Cet article a vocation à en présenter les principaux.

Avocat

La profession d’avocat se divise en pratique en deux catégories. En premier lieu, certains avocats se spécialisent dans le conseil en droit des affaires : leur pratique est dédiée aux opérations quotidiennes et exceptionnelles des entreprises et se compose de négociations de partenariats, de revente et acquisition d’entreprises, de fusions, de financements etc…

En second lieu, d’autres avocats se spécialisent dans le traitement des contentieux. Différents types de contentieux existent : le contentieux en droit des affaires devant le Tribunal de commerce, en droit de la famille, en droit du travail, pénal ou administratif.

Certains avocats généralistes interviennent sur plusieurs domaines d’activités, en conseil comme en contentieux.

Juriste

Le terme « juriste » est un terme générique désignant l’ensemble des praticiens du droit : avocats, notaires, voire juge ou greffier, peuvent être qualifiés de « juristes ».

En pratique, les juristes d’entreprises sont parfois dénommés « juriste » : anciens avocats ou titulaires de diplômes universitaires, les juristes d’entreprises travaillent pour le compte d’une société dans différents domaines (droit financier, commercial, administratif etc…).

Notaire

Le notaire est un officier public habilité par la loi du 2 novembre 1945 à établir des actes authentiques. Véritable professionnel de l’authentification des actes, le notaire est aussi habilité à en assurer la conservation.

Le recours au notaire est obligatoire en matière de publicité foncière ou de transactions portant sur des biens immobiliers, tout comme en matière de mariage et de donation.

Huissier

L’huissier est principalement en charge d’assurer l’exécution des décisions de justice en procédant au besoin à des saisis.

L’huissier est aussi en charge de délivrer les actes introductifs d’instance en cas d’ouverture d’une procédure judiciaire. Enfin, l’huissier dispose d’une mission d’établissement de procès-verbaux permettant de constater des situations factuelles susceptibles de caractériser une violation des dispositions légales et règlementaires applicables.

Magistrat

Le terme « magistrat » désigne les juges indépendants, aussi dénommés « juges du sièges », tout comme les « magistrats du parquet » liés au ministère public.

Les juges du siège peuvent siéger au Tribunal judiciaire, exercer la fonction de juge des affaires familiale, de juge d’application des peines ou de juge d’instruction, etc…

Les magistrats du parquet, à savoir les différents procureurs ou leurs substituts, disposent quand eux du pouvoir d’évaluer l’opportunité des poursuites en cas de dépôt de plaintes puis de requérir l’application d’une peine lorsque des poursuites ont été engagées.

Greffier

Le greffier est le véritable secrétaire en chef des procédures judiciaires. Il retranscrit les échanges devant le tribunal (dénommés « débats »), assure la bonne tenue des dossiers et le respect du calendrier judiciaire. Le greffier du Tribunal de commerce assurer la conservation des actes déposés (statuts, procès-verbaux etc…) et vérifie que ceux-ci l’ont été conformément aux règles en vigueur.

Administrateur judiciaire

En cas d’ouverture d’une procédure de sauvegarde ou de liquidation judiciaire, un administrateur judiciaire peut être nommé par le Tribunal de commerce afin d’assurer, pendant le déroulement de la procédure, la direction de la société concernée. L’administrateur ainsi nommé privera les dirigeants existants de tout ou partie de leurs pouvoir. Le Tribunal de commerce fixe l’étendue des pouvoirs de l’administrateur en fonction de la situation de l’entreprise concernée.

Secrétaire juridique

Le secrétaire juridique travaille en étroite coopération avec l’avocat. Ce dernier assiste l’avocat pour la rédaction des actes et leur mise en forme, ainsi que la réalisation de recherches et d’analyses juridiques. En fonction du type de cabinet concerné, le secrétaire juridique et susceptible de voir ses fonctions élargies à l’accueil de la clientèle, l’organisation de rendez-vous et la facturation des clients.

Professeur de droit

Le professeur de droit enseigne à l’Université de droit dans différents domaines :

  • Droit privé :
    • Droit des sociétés,
    • Droit de la famille,
    • Droit du travail,
    • Droit du patrimoine,
    • Droit des contrats,
  • Droit public :
    • Droit administratif,
    • Droit des étrangers,
    • Droit pénal,
    • Droit fiscal.

Il existe ainsi différentes spécialisations, lesquelles varient généralement en fonction du domaine dans lequel professeur a précédemment réalisé sa thèse.